Questions/réponses

Les problèmes rencontrés par les assurés après un sinistre de toute nature sont nombreux et très graves, et peuvent donner lieu à un futur conflit avec l’assureur et/ou avec l’expert nommé par l’assureur, d'où la nécessité pour l’assuré d être assisté par un expert d’assuré qu’il aura choisi lui-même.

Les statistiques nous prouvent que 92% des sinistres importants ne sont pas totalement couverts par les remboursement des assureurs. C'est d’autant plus grave qu’ils touchent évidemment le patrimoine familial et peuvent entraîner en cascade d’autres préjudices qui ne sont jamais maitrisés pouvant conduire à des situations dramatiques pour le particulier ou l'entreprise (dépôt de bilan).

De plus, dans tous les cas nous assistons à un isolement de l’assuré qui se retrouve totalement démuni.


                                 NOUS SOMMES LA POUR VOUS AIDER ET REPONDRE A TOUTES VOS QUESTIONS EN TOUTE TRANSPARENCE


--> CONTACTEZ LES CONTRE-EXPERTS

qu'est ce qu'une contre expertise ?

C'est la possibilité pour l'assuré de faire appel à un deuxième expert, autre que celui désigné par l'assureur.
Ce 2ème expert procède à une expertise amiable contradictoire avec l'expert de l'assureur de manière à arriver à une solution satisfaisante pour vous.

Pourquoi faire appel à un expert d'assuré ?

Vous venez de subir un sinistre important : incendie, inondation, dégâts des eaux, accident, évènements climatiques ...
Votre assureur s'adjoint les services d'un expert qui aura une vision partiale de votre sinistre. Il est toujours payé par la compagnie d'assurance et à des ojectifs pour vous rembourser le moins possible.
Un contre-expert indépendant vous apportera une vision objective de vos droits et les moyens pour obtenir la meilleur indemnisation possible.
De plus, une fois subi le premier choc du sinistre, l'Assuré se trouve généralement désemparé. Il doit brutalement se soumettre à des formalités nombreuses et complexes. Il doit plus encore se préparer à fournir toures les explications à l'expert désigné par sa compagnie d'assurance. Ces explications sont parfois interprétés par les experts d'assurance et peuvent conduire à une mauvaise indemnisation.
Parfaitement rodés aux techniques et aux usages des réglements de sinistres, nous vous accompagnons dans toutes les phases du déroulement de l'Expertise afin de vous aider  et vous défendre au mieux de vos intêrets.




combien ça coûte ?

Il faut consulter votre contrat d'assurance : la plupart des contrats garantissent les honoraires de l'expert d'assuré que vous choississez (garantie honoraires expert).

Dans le cas où ils ne sont pas garantis, il est signé un protocole indiquant clairement les honoraires qui sont perçus et vous évite donc de mauvaises surprises.

Suis-je en droit d'évacuer les déchets après un sinistre ?

Vous pouvez évacuer ou faire évacuer les gravats après accord de l'expert de l'assurance.
ATTENTION : N'oublier surtout pas de prendre des photos et demander l’accord de l’expert de l’assureur avant d'évacuer les déchêts de votre logement, car on peut vous dire par la suite "pas d’objets visibles = pas d’indemnisation
".

Puis-je faire appel à un maître d'œuvre pour les travaux de restauration ?

Oui si le contrat le prévois.
L’expert de l’assurance doit laisser l’assuré choisir son maître d’œuvre, car ce dernier doit pouvoir gérer l'indemnité liée à la reconstruction et choisir les artisans.
Il est préférable que le maître d’œuvre n’intervienne pas dans la négociation de l’indemnité. L’assureur ne doit pas empêcher l’assuré de prendre un maître d’œuvre (si c’est une garantie pour laquelle l’assuré a cotisé)

Quel est le délai de clôture du dossier ?

La clôture d'un dossier dépend du nombre d'intervenants impliqués dans le sinistre.
Un dossier simple peut se gérér en quelques jours tandis qu'un dossier complexe et lourd peut prendre plusieurs mois.
Quoi qu'il en soit la bonne connaissance des mécanismes et des procédures de gestion des sinsitres peut faire gagner 50% du temps.

Suis-je relogé après un sinistre incendie ? sous quelles conditions ?

L’assuré pense très souvent que l’assureur va le reloger, c’est faux, l’assureur doit indemniser le relogement  (le plus souvent à hauteur de la valeur locative du logement sinistré), parfois sur justificatif et mois par mois et ce pendant une période déterminée. Mais c'est l'assuré qui doit trouver lui-même le relogement. 

Une garantie assistance peut prévoir le relogement d’urgence et la restauration pendants les premiers jours qui suivent le sinistre.

Comment faire la liste du mobilier et du contenu du bien sinistré ?

Il est capital de faire une liste très complète, détaillée, et chiffrée avec des prix d’achat actuels du marché.
Ne pas faire de globalisation : les petits objets du poste contenu ne doitvent absolument pas être négligé car ils représentent souvent 1/3 du montant de l’indemnisation.

Le nettoyage et la sauvegarde du ou des biens est il prévu ?

L'expert de l’assureur doit prendre des mesures de sauvegarde très rapidement pour protéger, bâcher, consolider, évacuer, nettoyer. Si rien n’est entrepris ou fait dès les premiers jours, celà peut entrainer des conséquences désastreuse.
Il est bien entendu que l’assuré ne doit en aucun cas faire des travaux de nettoyage personnellement avant accord de l'expert. il doit cependant s'assurer que les mesures conservatoires sont bien effectuées et gérer le sinistre en bon père de famille.
Le temps qu'il consacre à nettoyer ou déblayer peut donner droit à une indemnisation.

Quelle est la valeur à neuf ?

La valeur à neuf est la valeur de reconstruction de votre bâtiment ou le remplacement de l'objet à l'identique au prix du jour du sinsitre.

Les experts déterminent un taux de vétusté en fonction de l'usure de l'objet ou du bâtiment qui peut être fonction de données contractuelles ou à dire d'expert.

Cette vétusté peut être un piège pour la victime du sinistre car tous les contrats ne remboursent pas de la même manière la valeur à neuf.

Nous vous conseillons d'analyser chaque clause de votre contrat afin de ne pas subir l'interprétation de l'expert d'assurance qui ne vous fera pas de cadeau.

Si il y a défaut de conformité du contrat d'assurance ?

Attention ! Veillez à ce que le biens que vous assurez corresponde au contat qui vous est proposé avant de le signer car vouis vous exposeriez en cas de sinistre à une déchéance de prime ou à l'application d'une règle proportionnelle réduisant votre indemnistation.
La règle proprtionnelle de prime, ou défauts de conformité du contrat d’assurance,  si elle est évoquée par l'expert d'assurance, l’assuré doit se faire assister par un expert d'assuré afin de négocier avec l'expert les conditions d'application de cette règle et déterminer les responsabilités.