Agression

Accident de la routeErreur médicaleAgressionAccidents divers
Agression

VOUS AVEZ ETE VICTIME D'UNE AGRESSION ?

Vous pouvez obtenir une indemnisation de vos différents préjudices corporels et matériels.

Dans un premier temps il est nécessaire d'aller déposer plainte à la gendarmerie ou au commissariat le plus proche de chez vous ou du lieu de l'agression, puis d'obtenir le rapport d'enquête. Il faut aller faire constater médicalement vos blessures.

Si l'auteur a été retrouvé et qu'il est poursuivi devant le tribunal, vous avez la possibilité de vous constituer "partie civile" pour obtenir l'indemnisation de vos différents préjudices corporels et financiers.
Il est fort à craindre que l'auteur, même condamné, n'ait pas les moyens de vous payer les sommes qui vous auront été allouées par le tribunal.

Pour obtenir l'indemisation de vos préjudices et si l'auteur ne peut pas payer les sommes qu'il vous doit, vous pouvez saisir la CIVI (Commission  d'Intervention des Victimes d'Infractions) .
Si l'auteur n'a pas été identifié mais que vous disposez de suffisamment d'éléménts sur l'agression, vous pouvez également saisir la CIVI et obtenir  une indemnisation par le fonds de Garantie des actes de terrorisme et d'autres infractions.

IL FAUT AGIR VITE !

N'hésitez pas à contacter rapidement nos contre-experts qui sont à votre disposition pour vous communiquer les conseils utiles et entreprendre les démarches devant le CIVI pour que vous puissiez obtenir la meilleure indemnisation.

Monsieur Y agressé dans la rue

Monsieur Y a été agressé dans la rue par deux jeunes individus qui lui ont arraché la chaine en or qu’il portait autour du cou.
Monsieur Y a résisté et a été trainé au sol sur quelques mètres.
Les deux individus n’ont jamais été retrouvés.

Il avait alors été conseillé à Monsieur Y de saisir la Commission d’Indemnisation des Victimes d’Infractions Pénales (CIVI).
La représentation par un avocat n’étant pas obligatoire devant la CIVI, Monsieur Y a saisi tout seul cette commission.
Il faut savoir que l’indemnisation devant cette commission est subordonnée à la preuve d’un certain degré de gravité de l’état de la victime.
Une expertise a été ordonnée par cette commission et malheureusement l’état de Monsieur Y n’a pas été jugé assez grave pour lui permettre d’obtenir une indemnisation devant cette commission.
Il était totalement désemparé car il n’allait percevoir aucune indemnisation.

Un ami lui a parlé des Contre-Experts
L’un de nos médecins experts a alors analysé et fait une analyse très critique du rapport d’expertise déposé par cette commission.
Sur la base de ces observations médicales et techniques nous avons demandé une contre-expertise, que nous avons obtenue !
Monsieur Y a été de nouveau examiné, mais cette fois-ci assisté par l’un de nos experts médicaux.
Le nouveau rapport déposé reconnaissait que Monsieur Y présentait un état de gravité suffisant pour être indemnisé.
Il a obtenu 20.000 €.